Actualités

Volontés Zion cimolini Bruyerre notaire soissons dauphine actualités

Vous souhaitez faire respecter vos dernières volontés, sachez qu’il n’y a pas d’âge pour rédiger un testament dans lequel vous les consignerez. Toutefois, pour éviter les erreurs et le sécuriser, une seule solution : votre notaire !

La transmission des biens, une liberté totale de décision ?

Vous souhaitez faire respecter vos dernières volontés, et pour cela vous souhaitez rédiger votre testament dans le but de transmettre vos biens selon vos choix. En êtes-vous libre ?

Oui et non. En effet, si vous n’avez pas d’héritier (ni enfant, ni époux), au moment de votre décès, votre liberté sera totale vis à vis de la transmission de vos biens. Dans le cas contraire, vos héritiers bénéficient d’une part minium appelée réserve héréditaire. Dans tous les cas, votre notaire vous indiquera au cas par cas la limite de votre liberté de décision.

Notez qu’en cas de PACS, le partenaire n’a droit à rien s’il n’est pas désigné dans un testament.

Que faire figurer dans mon testament ?

Votre notaire vous indiquera les possibilités en fonction des limites permises par la loi.

Vous pouvez par exemple décider que tel ou tel bien (maison, voiture,…) ira à telle ou telle personne. On parle alors de leg particulier.

Il existe également ce que l’on appelle le leg à titre universel. Celui-ci consiste à léguer une quote-part de vos biens (par exemple la moitié de vos biens, le quart d’un immeuble,…).

Il est différent du leg universel qui consiste à léguer la totalité de vos biens.

Le testament, un document utile pour les décisions d’ordre immatériel.

Le testament n’a pas que l’utilité de régler les questions matériels après votre départ, il est également utile pour les questions plus personnelles.

Qui aura la garde et prendra soin des enfants dans le cas du décès des 2 parents….

S’agissant de l’organisation de vos obsèques, nous vous conseillons de faire part de vos souhaits à une personne de confiance, en lui remettant par exemple une lettre avec vos souhaits. Le testament risquant d’être ouvert « trop tardivement ».

Qu’en est-il de l’héritage numérique ?

Vous pouvez choisir de confier vos profils, blogs, réseaux sociaux et autres codes d’ordinateur à une personne. Lui donner les instructions par voie de testament sur vos volontés (supprimer un compte, l’historique, la gestion de vos mails,…).

Quelle rédaction pour un testament ?

Il suffit d’un papier libre, daté et signé reprenant vos volontés. Pour s’assurer de sa conservation, il convient de le déposer et le faire enregistrer chez votre notaire.

Pour toutes questions ou informations complémentaires, n’hésitez pas à consulter Maître Cimolini-Zion et Maître Bruyerre.

Vous pouvez également consultez cet article.